Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 04:00

"La question fondamentale aujourd’hui", par Roger Parmentier *, texte inédit envoyé à la Correspondance unitarienne le 3 juillet 2011


roger_parmentier_portrait.jpg

Roger Parmentier, pasteur de l'Eglise réformée de France (ERF) à la retraite, à 92 ans,

dans les rues de Foix lors de la manifestation du 23 septembre 2010 pour "la défense des retraites"

 

Est-il exact ou non qu’un tout autre message que celui de Jésus a été élaboré dès sa mort et la croyance en sa « résurrection », un tout autre message ayant pour conséquence l’abandon de celui de Jésus, projet global de sauvetage, non de salut (résumé dans les Béatitudes) ?


Si ces deux points sont exacts :
- l’invention d’un nouveau message (sur la « base » du   tombeau vide et de la déclaration d’anges)
- l’abandon de celui de Jésus
nous sommes victimes depuis 2000 ans (presque) d’un effroyable échange, d’autant plus grave que les inventeurs du nouveau message ont affirmé qu’il s’agissait du même Jésus devenu « Christ » (Super-Messie) « par sa résurrection d’entre les morts » « selon des Ecritures » : « Jésus-Messie », « Jésus-Christ ».


Si c’est exact il est évidemment indispensable et urgent de reconstruire nos communautés de foi sur l’authentique évangile de Jésus. En sachant que ce sera bien difficile car le message surgi après la mort de Jésus nous a été proposé ( = imposé), martelé jusqu’à l’obsession
- par les croix, les crucifix, l’eucharistie, etc…le Vendredi saint, l’Agneau sacrifié, non pour évoquer les souffrances du prophète   mais sa mort sacrificielle (« Dieu a livré son fils »)
- par la fête de « Pâques » (à la place de la Pâque), par le dimanche, jour de résurrection (à la place du sabbat), les confessions de foi, les cantiques, etc…
- par le « salut » (de la condamnation, salut éternel) à la place de l’entreprise de sauvetage immédiat des humains, réalisée et symbolisée par les guérisons, les délivrances (de « possessions », d’obsessions, de superstitions, d’addictions religieuses,…)


Oui, ce sera bien difficile, car on rencontrer tant d’oppositions, d’incrédulités, d’inerties, mais de même que la redécouverte par Luther de la « justification par la foi » et non par les mérites a provoqué la Réforme du 16e siècle, la redécouverte aujourd’hui de l’évangile originel et authentique de Jésus et la dénonciation des faux-évangiles va provoquer, je le crois, un élan spirituel encore plus radical et de plus grande ampleur… Que l’esprit qui a inspiré Jésus Nous soit en aide !


Ce sera d’autant plus difficile que le message formulé après la mort de Jésus figure en toutes lettres dans nos « Nouveau Testament » (Epîtres, évangiles et Actes) : « J’ai décidé (dit Paul) de ne rien savoir parmi vous, sinon Jésus-Christ et Jésus Christ crucifié » ; « Il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures».


D’autre part la quasi-totalité d’entre nous avons construit (ou avons été construits) notre conviction chrétienne sur le nouveau message et donc toutes nos raisons de vivre et d’espérer une vie après la mort, peut-être même notre vie professionnelle, nos engagements, nos ministères, nos identités personnelles et collectives… comment oser remettre tout cela en question ? D’autant que nos institutions (Eglises, facultés…) sont verrouillées pour se mettre à l’abri de pareille réforme…


Et qui pense à se dire « disciple de Jésus » et non pas « chrétien » ? On va se heurter à une incompréhension générale ?


Mais puisque Jésus a eu l’immense foi dans son entreprise de sauvetage, pourquoi pas nous, à sa suite ? C’est cela être disciple. " Mais quand le fils de l‘homme « viendra », trouvera-t-il la foi sur la terre ? "  (Luc 18.8)

 

Ajout le 12 juillet 2011 - Sur le même thème, Roger Parmentier a écrit un second texte à la suite du premier, intitulé « Ces étranges ‘chrétiens ‘ qui mésestiment Jésus … » ; il a été publié par Gilles Castelnau sur son site « Protestants dans la ville » (lien) ce 12 juillet 2011.

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Roger Parmentier - dans Roger Parmentier
commenter cet article

commentaires

Contact

Maël Strom
président du CUUF
contact

Recherche

logo

Conseil
des unitariens
et universalistes
français

présentation

Le CUUF est une instance de coordination nationale
qui représente la France auprès de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).
Ce site renvoie principalement aux informations publiées sur les sites de ses membres,
jouant en quelque sorte le rôle de revue de presse.
Il encourage aussi la formation d'un réseau de correspondants et de groupes locaux