Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 13:52

Fondée en 1867 par le révérend Faure de l’Eglise réformée néerlandaise. Ce dernier adopta des vues libérales alors qu’il était encore en formation pastorale si bien qu’il fut rejeté à son retour en Afrique du Sud et dût établir une congrégation indépendante. Après sa retraite, celle-ci fut desservie par des ministres qui venaient de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.

A la fin du XXème siècle, la congrégation fut dirigée par le révérend Oliver Gordon, ancien maire du Cap et qui exerça la présidence de l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) jusqu’en novembre 2007 ; depuis 2008, le révérend Malan Roux (ministre de l’Eglise réformée néerlandaise jusqu’en 2003) lui a succédé (voir sa biographie sur le site de l’Eglise).
L’Eglise unitarienne du Cap en Afrique du Sud, à l’origine une Eglise chrétienne d’inspiration libérale, a résolument choisi une orientation unitarienne-universaliste. Aux 12 principes de l’UUisme, cette Eglise précise ses sources d’inspiration qui sont « à mettre sur la table ». Elle le fait avec une image qui les concrétise grâce à une série de logos bien connus et qui constitue une bonne présentation de cette nouvelle approche du religieux, des religions et des spiritualités.

unitarian_church_cape_town_10427271_744759855544221_7420964.jpgNous en proposons ici une traduction en français.
- Partir de notre expérience directe afin de se mettre en relation les uns avec les autres et de mieux échanger.
- Ecouter des hommes et des femmes « prophétiques » qui nous communiquent leur vision du futur afin de mieux agir pour progresser
- Connaître les religions et les spiritualités du monde entier pour une plus grande sagesse.
- Hériter du judaïsme et du christianisme l’art d’aimer.
- Suivre les enseignements des humanistes afin d’œuvrer à l’unité entre les Hommes.
- Prendre soin de notre planète pour un bien être plus harmonieux.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Unitarian Church Cape Town
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 13:18

Dans l'esprit du Festival des fleurs initié en 1922 par le révérend tchèque Norbert Capek (lien), le révérend Malan Roux de l'Unitarian Church Cape Town a lancé plusieurs initiatives cultuelles qui sont autant d’invitation pour une méditation sur les composantes de base de notre planète bleue : le feu (voir l’album photo sur la page Facebook de l’Eglise), l’eau (lien), la lumière (lien) et la végétation - les fleurs et le printemps - (lien).

fete_du_feu-copie-1.jpgunitarian_church_cape_town_ceremonie_du_feu_-936432_5775015.jpg

Le site parle de 4 « communions annuelles » ; il s’agit de communion entre les participants présents et non pas d’un rite communiel qui nous mettrait en relation avec une entité surnaturelle. A ce propos, Norbert Capek a voulu expressément éviter ce terme, préférant le terme seulement festif de festival. Rappelons que, pour les chrétiens unitariens, la communion est une commémoration : le partage au pain et au vin au nom de Jésus (et non pas une communion à une entité surnaturelle que serait un Jésus ressuscité, encore moins à Dieu qui se serait incarné en celui-ci). C’est finalement le terme de « célébration » qui est utilisé par nos amis sud-africains.
Bien que le révérend innovateur ne l’explique pas suffisamment (l’UUisme pose souvent ses pratiques sans les accompagner d’une théologie ou d’une philosophie dans la pure habitude d’un pragmatisme anglo-saxon préférant voguer sur les ambiguïtés !), il ne s’agit donc pas d’un culte au Feu ! ni d’un néo-paganisme avec son cortège d’antiques divinités … Le commentaire des photos est un simple souhait : que cela nourrisse nos rêves d’avenir meilleur et nos aspirations en accompagnant le passage de l’hiver (où les jours sont plus courts) au printemps (qui marque le réveil de la Nature). Le texte d’origine est plus court ! « We celebrated one of four yearly Communion Services this past Sunday. Letting go of the past and setting our intentions for the next three months till spring-time. May the nourishing dark nurture your dreams and aspirations as we slowly move through winter towards spring ».

unitarian_church_cape_town_ceremonie_du_feu_-942900_5775014.jpgunitarian_church_cape_town_ceremonie_du_feu_-994771_5775015.jpg

Bien entendu cette cérémonie du feu nous fait penser aux célébrations dérivées du zoroastrisme ancien ! à un retour aux origines lorsque les cultes se pratiquaient face à la Nature ... et n'étaient pas cantonnée dans des lieux de culte.
Quel avenir pour ces initiatives ? Les photos pour la communion du feu ont été publiées sur Facebook le 10 juin 2013 et l’album est daté de 2014 (mais sans nouvelles photos). Une « Water celebration » est programmé ce 18 janvier 2015. Nous ne pouvons qu’encourager ces cérémonies hautes en couleur et qui offrent une réflexion élargie sous forme de fêtes … en quelque sorte une liturgie sécularisée.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Unitarian Church Cape Town
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 12:58

unitarian_church_cape_town_festival-_des_lumieres_30338_496.jpgunitarian_church_cape_town_festival-_des_lumieres_382137_49.jpg

Gur Mouanga (Congolais) : "Les  trois dames sur la photo étaient des visiteurs de la communaute Krishna de la ville du Cap . Presque tous les dimanches, nous recevons la visite de membres d'autres religions... Hier, nous avons eu la cérémonie de L 'Eau." (message du 19 janvier 2015) 

 

Initiée en 2013 par la communauté unitarienne du Cap en Afrique du Sud, le festival des lumières est une bonne occasion de pratiquer l’interfaith au sein d'une ville et d'une région très cosmopolites. Il commémore en effet la fête Yule qui était une célébration païenne pour les peuples germaniques - tombant sur l’équinoxe d’hiver, elle fut associée aux fêtes de Noël dans les pays nordiques depuis la christianisation des peuples germains et scandinaves (lien). Pour les chrétiens, c’est bien entendu la période de l’avent qui prépare la Noël. Mais ce festival est aussi un clin d’œil aux Juifs pour leur fête d’Hannukah avec sa rangée de 8 bougies en commémoration avec la reprise du culte à l’intérieur du culte de Jérusalem (en 164 av. J.-C.) lorsque les Maccabées reprirent le dessus sur les Séleucides sous le règne d’Antiochus IV ( lien). C’est aussi la grande et très ancienne fête hindoue de Diwali (lien)*

* Egalement appelée Diwali ou Dipavali (hindi : दीपावली (Dīpāvalī) ou दिवाली (Divālī)), est une fête majeure dans le monde indien. « Divali » est la forme contractée de « Dipavali », tiré du sanskrit « rangée de lampes » (dipa avali). Indissociable de la grande fête de Dussehra, qui a lieu vingt jours avant, elle commémore le retour de Rama (roi réel ou mythique ayant régné au XXème siècle av. J.-C. ?) à Ayodhya (cité antique et une ville de l'Inde, située dans l'actuel État de l'Uttar Pradesh, dans le Nord de l’Inde). Ses habitants avaient alors éclairé les rues où passait le roi avec des lampes (dip).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Unitarian Church Cape Town
commenter cet article

Contact

Maël Strom
président du CUUF
contact

Recherche

logo

Conseil
des unitariens
et universalistes
français

présentation

Le CUUF est une instance de coordination nationale
qui représente la France auprès de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).
Ce site renvoie principalement aux informations publiées sur les sites de ses membres,
jouant en quelque sorte le rôle de revue de presse.
Il encourage aussi la formation d'un réseau de correspondants et de groupes locaux