Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 19:26

arc_en_ciel_musulmans.jpgCe samedi 22 juin 2013, à Saint-Merri (paroisse catholique à Paris), la seconde Rencontre Abû-Nûwas a réuni une vingtaine de personnes (moitié déjistes *, moitié CPHB **), sur le thème du pèlerinage à La Mecque. Compte-rendu de Laurent Baudouin.

* déjistes = membre de l'association David et Jonathan, ** CPHB = collectif au sein de la paroisse en question


Nos amis Mustafa et Robert, avec la participation active de la salle, ont d'abord rappelé les principes de l'islam et ses cinq "piliers" : profession de foi dans l'unicité de Dieu (chahada), prière, aumône, jeûne, et pèlerinage à La Mecque, ville de naissance du Prophète. On distingue :

- le grand pèlerinage (Hadj), qui se déroule chaque année à une date prédéfinieque, et que tout bon musulman doit effectuer au moins une fois dans sa vie, mais seulement s'il en a les moyens physiques et financiers (l'islam est une religion pragmatique qui n'oblige personne à faire l'impossible – idem pour le jeûne) ;

- le petit pèlerinage (Omra), qui est plutôt un temps de découverte des lieux saints, et peut se faire à toute période de l'année. C'est la omra que Mustafa a effectuée (dans l'espoir de faire bientôt le Hadj avec son père).


Mustafa nous a présenté des photos de La Mecque d'hier et aujourd'hui. Le lieu sacré n'échappe pas à la modernisation effrénée engagée par l'Etat saoudien, qui encercle le sanctuaire de gratte-ciels gigantesques – dont la seconde tour la plus haute du monde (600 m) – à usage d'hôtels et de logements pour les riches pèlerins.

 

Robert a expliqué les étapes bien balisées du pèlerin du Hadj, qui se déroulent sur plusieurs jours dans une optique abrahamique : mise en état de sacralisation (avec notamment l'habillement tout de blanc identique pour tous, pauvres et riches), sept marches autour de la Kaaba (pierre sacrée datant de l'époque pré-islamique), sept "courses" dans un couloir symbolisant la distance entre deux petites collines, en souvenir de l'errance d'Agar, épouse et servante d'Abraham, à la recherche d'eau pour son fils Ismaël, prières à Mina (4 km de La Mecque), prière de midi près du mont Arafat (lieu du discours d'adieu de Mahomet), lapidation symbolique de piliers où le diable tenta de pervertir Abraham, sacrifice d'un animal symbolisant le bélier d'Abraham (qui peut être remplacé par un don en argent), différentes circumambulations ; prolongation à Médine sur les tombes de Mahomet et de ses compagnons.

Dans le sanctuaire, hommes et femmes déambulent ensemble (sauf pour la prière) et il est interdit à quiconque, homme ou femme, de se voiler le visage, car l'être humain doit se présenter à Dieu à découvert.


Mustafa nous a fait part de sa grande émotion de visiter le premier lieu saint de l'islam. Nous avons tous ressenti la foi immense, sincère et sans fioritures qui l'anime. Le pèlerinage de La Mecque constitue une série d'efforts et de sacrifices, perçus comme une manière de « calmer son âme », c'est-à-dire de la maîtriser. Il représente une dépense financière importante pour nombre de pélerins, un effort contre ses passions par la faim, la soif, les longues veilles, les épreuves diverses, l'éloignement de son lieu de résidence, la séparation d'avec sa famille et ses amis.


Merci à Mustafa et Robert de nous avoir fait partager ce temps fort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Unitariens français - dans AIU - Amitiés islamo-unitariennes
commenter cet article

commentaires

Contact

Maël Strom
président du CUUF
contact

Recherche

logo

Conseil
des unitariens
et universalistes
français

présentation

Le CUUF est une instance de coordination nationale
qui représente la France auprès de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).
Ce site renvoie principalement aux informations publiées sur les sites de ses membres,
jouant en quelque sorte le rôle de revue de presse.
Il encourage aussi la formation d'un réseau de correspondants et de groupes locaux