Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 18:28

Pour la clarté du sujet, il faut préciser le vocabulaire juridique islamique (Sunna, Hadith, Khabar, Athar, etc.) ainsi que le cadre doctrinal (sunnite, chiite, kharijite, etc.) dans lequel nous voulons discuter. L’islam n’est pas un bloc monolithique : il y a beaucoup de branches et sous-branches, et chacune d’elles a ses doctrines et ses lectures de l’islam et de son histoire. Il faut rappeler que ces branches se détestent et s’entretuent entre elles à tous les niveaux (doctrinaux, politiques, etc.), et ceci depuis la première heure de la disparition du prophète Mohammed jusqu’à ce jour.

Le cadre de notre discussion ici est l’islam sunnite. Les juristes-théologiens sunnites font effectivement la différence entre le terme Sunna et le terme Hadith. Pour les sunnites : La SUNNA veut dire : l’ensemble des faits, des gestes, des paroles et des prises de position imputés au Prophète. Le HADITH est un dire ou un ensemble de dires du Prophète. Le Hadith fait partie de la Sunna qui doit être obéie comme émanant de Dieu en vertu de plusieurs versets coraniques comme ce verset coranique qui dit : « Obéissez à Dieu et à son Prophète ». Il y a plusieurs recueils canoniques de hadiths, qui se sont imposés petit à petit dans la communauté musulmane sunnite par consensus, puisqu'il n'y a pas d'autorité dogmatique centrale en islam. Les hadiths y sont classés soit par sujets (c'est le genre mousannaf), soit par transmetteurs (c'est le genre mousnad). Les recueils de hadiths sont au nombre de 6 pour le sunnisme et de 4 pour le chiisme. Les deux confessions reconnaissent le même Coran, mais ils ont des recueils de hadiths différents.

al_bukhari_mausole_samarkande.jpgmausolée de Al-Buhârî à Samarkande

Les recueils de hadiths se sont constitués au IX ème. Il s'agit pour le sunnisme de Boukhârî (mort en 870) : son recueil est al-Djâmi` as-Sahih, Mouslim (m. 875) dans al-Djâmi` as-Sahih ; Abou Dâwûd (m. 889) dans Kitâb as-Sunan ; Tirmidhî (m. 892) dans Kitâb al-Djâmi`; Nasâ'i (m. 915)  dans Kitâb as-Sunan ; Ibn Mâdja (m. 886) dans Kitab as-Sunan (ce dernier recueil a eu beaucoup de mal à s'imposer, puisque, par exemple, Ibn Khaldoûn, un grand penseur de l’islam (m. 1406) ne parle que de cinq livres et ne reconnaît donc pas Kitab d'Ibn Mâdja)

Précisons que les deux premiers recueils (celui de Boukhârî et celui de Mouslim ) sont plus considérés que le reste des recueils car ils ne recensent que des hadîths réputés sains ou authentiques (sahîh), mais c’est surtout le recueil de Boukhârî qui est reconnu (par les sunnites) comme l’ouvrage le plus important après le Coran. Rappelons que les chiites contestent tous ces recueils sunnites.

Chaque recueil (de ces six recueils sunnites) contient des milliers de hadiths. Soulignons qu’une bonne partie des hadiths s’est forgée de toutes pièces par les différents antagonistes (opposants, sectes, écoles théologiques, etc.) de l’époque pour étayer leurs thèses et soutenir leurs doctrines. Les hadiths comportent, d'une part, la chaîne des garants ayant transmis le hadith depuis la source, c'est-à-dire depuis le témoin (oculaire ou auriculaire) contemporain de Mohammed. Et d'autre part, le contenu du hadith ou matn (texte). Les hadiths sont classés selon leur degré d’authenticité : par exemple, il y a des hadith dits sahih (sain), da‘if (faible), saqim (malade), etc. Le Hadith est une composante essentielle de la théologie et du droit islamique ; elle est la 2ème source de la loi islamique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contact

Maël Strom
président du CUUF
contact

Recherche

logo

Conseil
des unitariens
et universalistes
français

présentation

Le CUUF est une instance de coordination nationale
qui représente la France auprès de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).
Ce site renvoie principalement aux informations publiées sur les sites de ses membres,
jouant en quelque sorte le rôle de revue de presse.
Il encourage aussi la formation d'un réseau de correspondants et de groupes locaux