Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 15:26

Concernant le texte coranique, il faut préciser que le Coran, pour les musulmans, est une Parole qui vient directement de Dieu et non pas une œuvre écrite sous l’influence divine ou sous l’influence de l’Esprit saint comme la Bible. Le Coran est considéré comme un texte dicté et non pas inspiré, et dans ce sens il s’impose d’une manière absolue à l’homme sans discussion. Selon les musulmans, c’est Dieu (Allah) qui a parlé et qui a fait descendre (أنزل ) le Coran (et Mohammed a reçu cette parole) par l’intermédiaire d’un ange appelé Gabriel (sourate II, verset 97).


calligraphie_en_lettres_d_or.jpgLe Coran contient non seulement un message religieux, mais aussi des messages ayant une portée politique, juridique et morale. Dans le Coran il y a des règles et des normes (ahkam = أحكام) auxquels les croyants devront se conformer. Le Coran n’admet aucune distinction entre le sacré et le profane car « Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre appartient à Dieu » (sourate IV, verset 131).

calligraphie vue sur la page Facebook de Mohamed Elhorre

Les grandes doctrines et les règles majeures, destinées à la communauté musulmane, ne sont pas énoncées d’une manière systématique dans le Coran. Elles sont introduites peu à peu et selon une progression qui n’est pas toujours claire. Parfois, il y a des divergences apparentes dans la présentation des dogmes et des règles. Ces dernières sont modifiées pour cadrer avec des situations nouvelles. Il est donc essentiel de connaître l’ordre chronologique et le cadre historique de ces passages coraniques si l’on veut les comprendre pleinement.

La question de savoir dans quelles circonstances tel ou tel verset avait été révélé est une question qui s’est posée très tôt aux musulmans. C’est la question des causes de la Révélation (asbab an-Nouzoul = أسباب النزول ). Pour essayer de répondre, les savants musulmans se sont appuyés sur les récits circulant, parmi eux, depuis la mort de Mohammed. Ces récits (appelés hadith ou khabar) rapportaient les faits et gestes du Prophète et de ses compagnons. A partir de ces récits, des listes de sourates, dressées selon un ordre chronologique, apparaissaient. Nous disposons de listes datant du VIII ème siècle, et reprises par des savants postérieurs.


Le premier découpage chronologique établi partageait les sourates en deux parties : celles qui avaient été révélées à la Mecque, et celles qui avaient été révélées à Médine. On peut ne pas se fonder sur le classement des savants musulmans parce qu’il repose sur des éléments fort discutables : d’abord, les hadiths ne constituent pas des preuves fiables. Ensuite, la sourate n’est pas une unité de la révélation, mais regroupe différentes séquences de la révélation.


Les savants musulmans reconnaissent qu’il y a des divergences dans le texte coranique. Au lieu de donner des explications satisfaisantes de ces divergences qui apparaissent dans des passages où sont indiquées des règles destinées à régir la Communauté, ils prétendent que le verset le plus tardif sur un sujet quelconque ″ abrogeait ″ tous les versets antérieurs qui le contredisent (l’exemple de la consommation du vin). C’est la doctrine ou la théorie de l’abrogation (an-Naskh = (نظرية النسخ) …

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contact

Maël Strom
président du CUUF
contact

Recherche

logo

Conseil
des unitariens
et universalistes
français

présentation

Le CUUF est une instance de coordination nationale
qui représente la France auprès de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).
Ce site renvoie principalement aux informations publiées sur les sites de ses membres,
jouant en quelque sorte le rôle de revue de presse.
Il encourage aussi la formation d'un réseau de correspondants et de groupes locaux